3 très bonnes raisons de laver vos fruits et légumes.

3 très bonnes raisons de laver vos fruits et légumes.

1. Pour un cerveau en bonne santé

Selon un article de 2008, publié dans la revue « Frontiers in Bioscience », un certain nombre de pesticides sont considérés comme des neurotoxiques et affectent à la fois le cerveau des mammifères et des humains. Une classe particulière de ces pesticides, appelés organophosphates, a même été transformée en agents neurotoxiques pendant la Seconde Guerre mondiale.

Des études ont suggéré une forte association entre l’exposition aux pesticides et le développement de la maladie de Parkinson – un trouble dégénératif et progressif du mouvement qui affecte environ un million d’Américains et 2 millions d’européens.

2. Réduire le risque de cancer

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer, qui fait partie de l’Organisation mondiale de la santé, est arrivé à la conclusion que le glyphosate est une substance cancérigène  » probable « .

Le glyphosate est le pesticide le plus largement utilisé dans le monde et est le principe actif des désherbants, connus sous les noms de Bronco, KleenUp, Rodeo, Roundup, Weedoff….

Il est inquiétant de constater que maintenant le glyphosate se retrouve dans la totalité de notre environnement.

En 2011, un rapport sur les niveaux de glyphosate dans l’air et l’eau de pluie de l’Iowa et du Mississippi a été publié dans la revue Environmental Toxicology and Chemistry. Le composé actif du Roundup de Mosanto a été détecté dans 60 % à 100 % des échantillons d’air et de pluie testés.

En Europe, une autre etude a demontré la presence de glyphosate dans plus de 40 % des échantillons d’eau souterraine espagnols.

Le pire, c’est une etude allemande qui l’a decouvert. L’analyse d’échantillons d’urine prélevés dans 18 pays d’Europe ont montré que 44% des personnes ont du glyphosate dans leur système.

Le glyphosate a également été détecté dans le sang humain et même dans le lait maternel (lien) !

Le glyphosate n’est pas le seul produit chimique lié au cancer. D’après de nombreuses études scientifiques, de nombreux autres pesticides sont cancérogènes (initiateurs de tumeurs), y compris les organochlorés, la créosote et le sulfallate, tandis que d’autres :DDT, chlordane et lindane sont des promoteurs de tumeurs.

 

3. Protéger la santé de ses enfants

Comme l’organisme et les organes vitaux des enfants sont encore en développement, ils sont plus sensibles aux toxines que les adultes.

En novembre 2012, l’American Academy of Pediatrics a averti que l’exposition précoce aux pesticides est associée à des cancers pédiatriques, à une diminution des fonctions cognitives et à des problèmes de comportement (lien).

Au Mexique, on a constaté que les enfants d’âge préscolaire exposés aux pesticides avaient moins d’endurance, une coordination defaillante, une mémoire de 30 minutes moins bonne et étaient moins capables de dessiner une personne que les enfants vivant dans des regions exposees à des niveaux inferieurs de pesticides (lien).

D’autres études ont établi un lien entre l’exposition des parents aux pesticides au travail et à domicile et l’apparition du cancer du cerveau (astrocytome) chez leurs enfants (lien).

 

 

Pour aller plus loin sur le même sujet:

  1. Il est toujours bon de booster son système immunitaire, d’autant plus si on soupçonne d’avoir été exposé au glyphosate.
  2. Détoxifier son foie: le filtre de l’organisme: pourquoi, comment.
  3. Comment éliminer une source de contamination majeure: filtrer son eau du robinet.
  4. Alternatives au glyphosate pour le potager: Les toiles de paillage.
  5. Alternatives au glyphosate pour le désherbage: les brûleurs thermiques.

Leave a comment: