Booster son système immunitaire.

 

Face à une possible exposition au glyphosate: stimuler son système immunitaire

Nous sommes exposés de façon continuelle à des toxines, des organismes inhalés, avalés ou au contact de notre peau et nos muqueuses ou à certaines de nos propres cellules au fonctionnement anormal. L’intégrité de notre système immunitaire, déterminera si ces toxines, ces organismes ou ces cellules causeront ou non des maladies et cancers.

Qu’est-ce que le système immunitaire?

Le système immunitaire est une inter-connection d’organes, de cellules et de protéines qui protège l’organisme en reconnaissant, neutralisant et éliminant toxines, agents pathogènes (bactéries, virus, parasites ou champignons ) et nos cellules anormales.
Les cellules du système immunitaire proviennent de la moelle osseuse, puis migrent pour protéger les tissus périphériques, circulant dans le système sanguin et le système lymphatique.
Quand notre système immunitaire fonctionne correctement, nous ne le remarquons même pas. C’est lorsque la performance de notre système immunitaire est compromise que nous sommes confrontés à la maladie. La sous-activité du système immunitaire entraîne des infections graves et des tumeurs, tandis que la suractivité entraîne des maladies allergiques et auto-immunes.
Pour que les défenses naturelles de notre corps fonctionnent bien, le système immunitaire doit être capable de faire la différence entre les cellules, les organismes et les substances du « soi » et du « non-soi ». Les substances du « non-soi » sont appelées antigènes, ce qui inclut les protéines à la surface des bactéries, champignons et virus. Lorsque les cellules du système immunitaire détectent la présence d’un antigène, le système immunitaire va se rappeler le précédent contact avec cet antigène pour organiser une réponse plus rapide et efficace (mémoire immunitaire).
Cependant, nos propres cellules ont aussi des protéines de surface, et il est important que le système immunitaire ne travaille pas contre elles. Normalement, le système immunitaire a déjà appris à un stade précoce à identifier ces protéines cellulaires comme « soi », mais lorsqu’il identifie son propre corps comme « non-soi », cela s’appelle une réaction auto-immune.
Le système immunitaire s’adapte et apprend constamment pour que le corps puisse lutter contre des pathogènes et toxines qui changent avec le temps. Il y a deux parties du système immunitaire – notre système immunitaire inné fonctionne comme une défense générale contre les agents pathogènes et notre système immunitaire adaptatif cible des agents pathogènes très spécifiques avec lesquels l’organisme a déjà été en contact. Ces deux systèmes immunitaires se complètent dans toute réaction à un agent pathogène ou à une substance nocive (toxine).

Voici une liste de 8 suppléments alimentaires qui vous aideront à stimuler et à optimiser votre système immunitaire:

1. Échinacée (Echinacea purpurea)

Echinacea purpurea est traditionnellement utilisée en Amérique du Nord pour le traitement de divers types d’infections et de plaies, et elle est devenue une des plantes médicinales la plus populaire à léchelle mondiale. Des études récentes ont révélé que les extraits dEchinacea purpurea ont des effets antiviraux et antimicrobiens puissants et sélectifs (Echinacea species (Echinacea angustifolia (DC.) Hell., Echinacea pallida (Nutt.) Nutt.,Echinacea purpurea (L.) Moench): a review of their chemistry, pharmacology and clinical properties). En outre, Echinacea purpurea a de multiples propriétés immunomodulatrices, allant de laugmentation de l’activité phagocytaire des macrophages, à la suppression de la réponses inflammatoire des cellules épithéliales jusqu‘à l’activation des neutrophiles et des leucocytes polymorphonucléaires. Pour toutes ces raisons, la prise d Echinacea purpurea peut être indiquée pour la prévention et le traitement de diverses maladies infectieuses telles que les infections des voies respiratoires supérieures et inférieures, les infections des plaies et les infections pelviennes chroniques (A randomized controlled trial of the effect of fluid extract of Echinacea purpurea on the incidence and severity of colds and respiratory infections).

Top 5 des extraits d’Echinacea purpurea disponibles sur Amazon.fr

 

2. Sureau (Sambucus nigra)

Les baies et les fleurs du sureau sont utilisés comme remède medicinaux depuis des milliers d’années. Hippocrate, le « père de la médecine », preconisait le sureau pour stimuler le système immunitaire, combattre le rhume, la grippe, les allergies et l’inflammation. Plusieurs études indiquent que le sureau a le pouvoir de stimuler le système immunitaire, surtout parce qu’il a prouvé son efficacité dans le traitement des symptômes du rhume et de la grippe.
Des etudes scientifiques recentes prouvent que le sureau reduit la duree et les symptomes des grippes et rhumes (Elderberry Supplementation Reduces Cold Duration and Symptoms in Air-Travellers: A Randomized, Double-Blind Placebo-Controlled Clinical Trial, Inhibitory activity of a standardized elderberry liquid extract against clinically-relevant human respiratory bacterial pathogens and influenza A and B viruses).

Top 5 des extraits de Sambucus nigra disponibles sur Amazon.fr

 

3. Probiotiques

Le tractus intestinal humain abrite une communauté microbienne diversifiée et complexe qui joue un rôle central dans la santé humaine. On estime que notre intestin contient environ 1000 espèces bactériennes et 100 fois plus de gènes que dans le génome humain (A human gut microbial gene catalog established by metagenomic sequencing). Cette flore bactérienne (microbiome) est communément appelée notre  » organe  » métabolique caché en raison de son immense impact sur le bien-être humain, y compris sur notre le métabolisme, notre physiologie, notre nutrition et notre immunité. Il a ete montré que notre microbiome intestinal co-évolue avec nous (Evolution of mammals and their gut microbes) et que les changements dans cette population peuvent avoir des conséquences majeures, à la fois bénéfiques et nocives, pour la santé humaine. En effet, il a été suggéré que la perturbation du microbiote intestinal (ou dysbiose) peut être significative en ce qui concerne les conditions intestinales pathologiques telles que l’obésité (Microbial ecology: human gut microbes associated with obesity, Human gut microbiota in obesity and after gastric bypass) et la malnutrition (Human nutrition, the gut microbiome, and immune system: envisioning the future), les maladies systématiques comme le diabète (A metagenome-wide association study of gut microbiota in type 2 diabetes) et les maladies inflammatoires chroniques comme les maladies inflammatoires de l’intestin: qui englobent la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn (Molecular-phylogenetic characterization of microbial community imbalances in human inflammatory bowel diseases). Cest pourquoi il est important de maintenir une flore intestinale en équilibre en supplémentant son alimentation par des souches de bactéries et de levures à actions bénéfiques (probiotiques).

Top 5 des probiotiques disponibles sur Amazon.fr

 

4. Racine d’Astragalus membranaceus

LAstragalus membranaceus est l’une des plantes les plus utilisée dans la medecine traditionnelle chinoise, pour « revigorer l’énergie vitale » (qi) et renforcer la résistance du corps à la maladie. Sa racine est couramment prescrite pour le traitement du rhume, de la grippe, des ulcères d’estomac et du diabète et est largement utilisé dans la pratique moderne de l’herboristerie en Chine. Astragalus membranaceus a été largement étudié par la science moderne – en particulier pour ses propriétés dimmunomodulation antiinflammatoires et adaptogenes (A review of recent research progress on the astragalus genus, Review of the botanical characteristics, phytochemistry, and pharmacology of Astragalus membranaceus (Huangqi)).

Top 5 des extraits d’Astragalus membranaceus disponibles sur Amazon.fr

 

 5. Gingembre (Zingiber officinalis)

Le gingembre est couramment utilisé pour traiter divers « problèmes d’estomac », comme: les ulceres, le mal des transports, les nausées matinales, les coliques, les maux d’estomac, les gaz, la diarrhée, le syndrome du côlon irritable, les nausées, les nausées causées par le traitement du cancer, les nausées causées par le traitement du VIH/SIDA, les nausées et vomissements après l’opération, ainsi que la perte d’appétit (A review of the gastroprotective effects of ginger (Zingiber officinale Roscoe), The anti-ulcer effect in rats of ginger constituents).

Le gingembre est aussi utilisé pour soulager: les douleurs causées par la polyarthrite rhumatoïde, l’ostéoarthrite, les douleurs menstruelles, les infections des voies respiratoires supérieures, la toux, les problèmes respiratoires, les migraines, les maux de tête, la bronchite et le diabète (Zingiber officinale: A Potential Plant against Rheumatoid Arthritis, Efficacy of Ginger for Alleviating the Symptoms of Primary Dysmenorrhea: A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Clinical Trials, The effect of ginger (Zingiber officinale) on glycemic markers in patients with type 2 diabetes). Le gingembre est aussi utilisé pour les douleurs thoraciques, les douleurs lombaires et les douleurs à l’estomac, l’anorexie, pour stimuler le lait maternel, comme diurétique, et pour augmenter la transpiration (Tolerability of the combination of ginger (Zingiber officinalis), gentian (Gentiana lutea) and turmeric (Curcuma longa) in patients with cancer-associated anorexia, The Effect of Ginger on Breast Milk Volume in the Early Postpartum Period: A Randomized, Double-Blind Controlled Trial).

Top 5 des extraits de Gingembre disponibles sur Amazon.fr

 

6. Ginseng (Panax ginseng)

Le ginseng est l’une des plantes médicinales les plus populaires au monde, et il est utilisé traditionnellement en Asie et en Amérique du Nord depuis des siècles.

Des études scientifiques ont montré que le ginseng et ses composes actif comme les ginsénosides ont une action stimulante sur le système immunitaire. Ginseng, the ‘Immunity Boost’: The Effects of Panax ginseng on Immune System. Dammarane triterpenes from the leaves of Panax ginseng enhance cellular immunity.

Plusieurs études chez l’homme et le rat ont également montré que le ginseng abaisse la glycémie sanguine (Postprandial glucose-lowering effects of fermented red ginseng in subjects with impaired fasting glucose or type 2 diabetes: a randomized, double-blind, placebo-controlled clinical trial, Efficacy of ginseng adventitious root extract on hyperglycemia in streptozotocin-induced diabetic rats).

Le ginseng a également été étudié comme un moyen d’améliorer l’humeur et d’augmenter l’endurance ainsi que de traiter le cancer, les maladies cardiaques, la fatigue, la dysfonction érectile, l’hépatite C, l’hypertension artérielle, les symptômes de la ménopause et d’autres conditions( Effects of ginseng ingestion on growth hormone, testosterone, cortisol, and insulin-like growth factor 1 responses to acute resistance exercise. Effects of red ginseng supplementation on menopausal symptoms and cardiovascular risk factors in postmenopausal women: a double-blind randomized controlled trial. Ginseng for managing menopausal woman’s health: A systematic review of double-blind, randomized, placebo-controlled trials).

Top 5 des extraits de Ginseng (Panax ginseng) disponibles sur Amazon.fr

 

7. Vitamine D

La vitamine D est un groupe de sécostéroïdes liposolubles responsables de l’augmentation de l’absorption intestinale du calcium, du magnésium et du phosphate, ainsi que de multiples autres effets biologiques. Chez l’homme, les composés les plus importants de ce groupe sont la vitamine D3 (cholécalciférol) et la vitamine D2 (ergocalciférol). Le cholécalciférol et l’ergocalciférol peuvent peuvent provenir de l’alimentation et de suppléments mais la source naturelle de la vitamine D reste la synthèse du cholécalciférol dans la peau à partir du cholestérol par une réaction chimique qui dépend de l’exposition au soleil (en particulier le rayonnement UVB).

 

Impact de la vitamine D sur notre santé et les symptômes de carence:

Maladie cardiovasculaire

Une carence en vitamine D est associée à une prévalence accrue d’hypertension, d’hyperlipidémie, de coronaropathie, d’infarctus du myocarde, d’insuffisance cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. (Links between Vitamin D Deficiency and Cardiovascular Diseases, Vitamin D depletion aggravates hypertension and target-organ damage, Vitamin D and stroke: promise for prevention and better outcome). Les effets anti-inflammatoires de la vitamine D pourraient en être la cause et de nombreuses sont en cours sur ce sujet.

Infections

Des études scientifiques ont montré une association entre un faible taux de vitamine D et un risque accru d’infections des voies respiratoires supérieures et inférieures. La vitamine D aurait aussi un impact sur la réduction du risque d’infections nosocomiales (Vitamin D supplementation improves well-being in patients with frequent respiratory tract infections: a post hoc analysis of a randomized, placebo-controlled trial, Vitamin D supplementation for the prevention of childhood acute respiratory infections: a systematic review of randomised controlled trials, Vitamin D’s potential to reduce the risk of hospital-acquired infections).

Dépression

La vitamine D préviendrait la dépression en jouant un rôle dans la régulation de l’adrénaline, de la noradrénaline et de la production de dopamine dans le cerveau grâce aux récepteurs de la vitamine D dans le cortex surrénalien, ainsi que dans la protection contre la baisse des niveaux de sérotonine et de dopamine (Vitamin D supplementation to reduce depression in adults: meta-analysis of randomized controlled trials, Efficacy of vitamin D supplementation in depression in adults: a systematic review).

Prévenir la sclérose en plaques

La supplémentation en vitamine D pourrait prévenir et aider à traiter la sclérose en plaques (Vitamin D in multiple sclerosis: implications for assessment and treatment, Vitamin D and multiple sclerosis : the role for risk of disease and treatment, Vitamin D as a protective factor in multiple sclerosis).

Réduction du risque de diabète de type1 et 2

une supplémentation appropriée en vitamine D chez la femme enceinte réduirait les risques dapparition du diabète de type 1 chez l enfant (Favorable effects of vitamin D supplementation on pregnancy outcomes in gestational diabetes: a double blind randomized controlled clinical trial, Intake of vitamin D and risk of type 1 diabetes: a birth-cohort study). Chez ladulte en surcharge pondérale cette supplémentation réduirait les risques d apparition du diabète de type 2 (Vitamin D supplementation for the prevention of type 2 diabetes in overweight adults: study protocol for a randomized controlled trial, Effect of Vitamin D Supplementation on Glycemic Control in Patients With Type 2 Diabetes (SUNNY Trial): A Randomized Placebo-Controlled Trial).

Diminution de l’inflammation

les nombreux effets bénéfiques de la vitamine D pourraient être lies a son rôle dans le contrôle et la réduction des phénomènes d inflammation (Vitamin D deficiency is associated with inflammation in older Irish adults, Moderate vitamin D deficiency and inflammation related markers in overweight/obese schoolchildren, Vitamin D deficiency promotes epithelial barrier dysfunction and intestinal inflammation).

Réduction du risque d’asthme et dallergie chez les enfants et les adolescents

Les femmes enceintes en carence de vitamine D augmenteraient les risque dasthme et dallergies alimentaires chez le nouveau née (Maternal Vitamin D Status and Development of Asthma and Allergy in Early Childhood, The Vitamin D Antenatal Asthma Reduction Trial (VDAART): rationale, design, and methods of a randomized, controlled trial of vitamin D supplementation in pregnancy for the primary prevention of asthma and allergies in children). Et une carence plus tardive en vitamine D augmenterait la sensibilisation allergique (Vitamin D insufficiency is associated with challenge-proven food allergy in infants, Vitamin D and the development of allergic disease: how important is it?).

Apnée du sommeil

Les risques d’apnée obstructive du sommeil causée par la rhinite inflammatoire et/ou l’hypertrophie des amygdales peuvent être lies à une carence en vitamine D (Vitamin D levels and obstructive sleep apnoea in children, Obstructive sleep apnea syndrome and its association with vitamin D deficiency).

Diminution des caries dentaires

Un lien a été établi entre la carence en vitamine D chez la femme enceinte et le développement des caries chez lenfant (Vitamin D and Dental Caries in Children, Higher vitamin D intake during pregnancy is associated with reduced risk of dental caries in young Japanese children).

Réduction des troubles du fonctionnement érectile

Il sagit dun nouveau champ de recherche scientifique aux applications très prometteuses pour les hommes souffrant de maladies cardiovasculaires et de troubles de l’érection (Vitamin D treatment improves levels of sexual hormones, metabolic parameters and erectile function in middle-aged vitamin D deficient men, The role of vitamin D supplementation on erectile function).

 

Top 5 des suppléments en vitamine D disponibles sur Amazon.fr

 

8. Vitamine C

La vitamine C, également connue sous le nom d’acide L-ascorbique, est une vitamine soluble dans l’eau qui est naturellement présente dans certains aliments, ajoutée à d’autres et disponible comme supplément alimentaire. Contrairement à la plupart des animaux, les humains sont incapables de synthétiser la vitamine C de façon endogène, ce qui en fait un composant alimentaire essentiel.

La vitamine C est nécessaire à la biosynthèse du collagène, de la L-carnitine, de certains neurotransmetteurs et dans le métabolisme des protéines. Le collagène est un composant essentiel du tissu conjonctif, qui joue un rôle vital dans la cicatrisation des plaies (Vitamin C: a wound healing perspective, Ascorbic acid enhances the expression of type 1 and type 4 collagen and SVCT2 in cultured human skin fibroblasts). La vitamine C est également un antioxydant physiologique important et il a été démontré qu’elle régénère d’autres antioxydants dans l’organisme, y compris la vitamine E (alpha-tocophérol) (Anti-oxidant activity of acyl ascorbates in intestinal epithelial cells, Ascorbic acid prevents protein oxidation in livers of senescence marker protein-30/gluconolactonase knockout mice). Les recherches en cours visent à déterminer si la vitamine C, en limitant les effets nocifs des radicaux libres par son activité antioxydante, pourrait aider à prévenir ou à retarder le développement de certains cancers, maladies cardiovasculaires et autres maladies dans lesquelles le stress oxydatif joue un rôle causal (Ascorbic acid in the prevention and treatment of cancer, Ascorbic acid in cancer chemoprevention: translational perspectives and efficacy). En plus de ses fonctions biosynthétiques et antioxydantes, la vitamine C joue un rôle important dans la fonction immunitaire (Ascorbic acid: its role in immune system and chronic inflammation diseases) et améliore l’absorption du fer non hémique (Ascorbic acid and iron nutrition), la forme de fer présente dans les aliments d’origine végétale. Un apport insuffisant en vitamine C provoque le scorbut, qui se caractérise par la fatigue ou la lassitude, une faiblesse généralisée du tissu conjonctif et une fragilité capillaire (Eat a citrus fruit, stay healthy–a case report of scurvy).

Top 5 des suppléments en vitamine C disponibles sur Amazon.fr

 

 

 

Pour aller plus loin sur le même sujet:

  1. Détoxifier son foie: le filtre de l’organisme: pourquoi, comment.
  2. Comment éliminer une source de contamination majeure: filtrer son eau du robinet.
  3. Alternatives au glyphosate pour le potager: Les toiles de paillage.
  4. Alternatives au glyphosate pour le désherbage: les brûleurs thermiques.

 

Dernière mise à jour le 2018-07-18 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Leave a comment: